Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Cheap Games, le blog des joueurs radins
  • Cheap Games, le blog des joueurs radins
  • : Bonnes affaires, arnaques à éviter, ici on teste les jeux en solde (budget maximum : 30 €) et depuis peu, les DVDs aussi !
  • Contact

Recherche

21 mars 2009 6 21 /03 /mars /2009 09:48
Après l'échec de l'expérience TNA, j'ai persévéré dans ma quête d'une alternative au catch selon Yukes/THQ, en faisant fi du mauvais accueil donné par la presse à certains titres plus anciens et en m'aventurant vers des produits d'un abord pas forcément recommandable, comme ce Backyard Wrestling 2 (j'ai fait l'impasse sur le 1er épisode, faut pas exagérer) signé Paradox. Surprise : depuis la sortie de ce jeu, Paradox a changé de nom et s'appelle désormais Midway LA. Eh oui, le studio à qui l'on doit TNA Impact!, une information qui a de quoi faire fondre instantanément l'espoir que le jeu ait été injustement boudé à sa sortie...

Mais ne mettons pas la charrue avant les boeufs. Sorti en 2004, le jeu surfait comme son nom l'indique sur la mode du "backyard wrestling", le catch que pratiquent de jeunes amateurs dans le jardin de leurs parents, au mépris de la fameuse règle énoncée depuis des années par la WWF/E à son public, "Don't try this at home". Une activité par laquelle on débuté certaines stars du catch comme Jeff Hardy ou Mick Foley avant de devenir célèbres. Il y a quelques années, le backyard wrestling a fait pas mal parler de lui dans les médias, y compris en France (alors que pourtant, le catch n'était pas encore redevenu aussi populaire qu'il l'est aujourd'hui), et les éditeurs de jeux vidéos étant toujours à l'affut d'une nouvelle source de pognon, ça nous a donc valu deux épisodes de BYW, Don't Try This At Home et There Goes The Neighborhood.

Pour être honnête, à bien y regarder on a plutôt affaire à un bête jeu de combat qu'à une simu de catch, et on est de toutes façons plus dans le garbage wrestling que dans le backyard wrestling. On imagine mal en effet un casting semi-prestigieux comme celui du jeu se retrouver dans des arrière-cours pour des bastons entre copains. Officiellement, BYW2 n'utilise aucune licence, mais on y retrouvera pas mal d'anciens habitués de la vraie ECW (pas la 3ème branche de la WWE) et qui à l'époque abimaient leurs carcasses du côté de Combat Zone Wrestling (la fédération que l'on peut voir dans The Wrestler avec Mickey Rourke, quand il affronte Necro Butcher) : Sandman, New Jack, Vic Grimes, Vampiro,  Mad Man Pondo ou le Insane Clown Posse... Une belle brochette de poètes, complétée par des spécialistes de hardcore d'un autre genre, Tera Patrick et Sunrise Adams (ouais, c'est pas à VOUS que je dois expliquer qui c'est, pas vrai ?) et même quelques rockeux chevelus également présents sur la bande originale du jeu. Bon, on ne va pas se plaindre d'avoir droit à de vrais catcheurs plutôt qu'à un effectif imaginaires de "backyards wrestlers", mais là où on peut se plaindre par contre, c'est qu'il y en a vraiment peu au total (25 au total) et que si leur apparence rappelle effectivement celle de leurs homologues réels (malgré la médiocrité des graphismes), leur arsenal de prises est en revanche totalement fantaisiste. Vous ne verrez pas Sandman faire son White Russian Legsweep, vous ne verrez pas New Jack sortir son agrafeuse, à la place tout le monde fait des pirouettes avec triple souplesse costale et autres powerbomb volante rotative à 720° ...

Au niveau des décors, on se rapproche un peu plus de l'ambiance backyard, puisque vous ne vous trouverez jamais sur un ring, mais dans des arènes improvisées, le plus souvent en plein air. Un terrain vague, une piscine, un mini-golf, un parc à caravanes, une brasserie sont parmi les lieux enchanteurs dans lesquels vous aurez l'occasion d'aller vous fritter. Il y a deux modes de jeu, Exhibition et Carrière, et un seul type de match, le 1 contre 1. Il y a aussi la possibilité de créer son propre personnage, c'est assez rudimentaire mais ça a le mérite d'exister et il faudra obligatoirement en passer par-là pour le mode Carrière, d'ailleurs.

Comme si la faiblesse du contenu n'était déjà pas assez pour se décourager, le gameplay lui-même se révèle fort peu satisfaisant. Comme je l'évoquais il y a quelques paragraphes, BYW 2 se joue plus comme un jeu à la Tekken que comme un jeu de catch. Bien sûr, il y a des prises de catch, mais c'est à peu près tout. Ici chaque combattant à une barre de vie, on se cogne dessus pour la vider, et à zéro c'est le KO et la fin du match. Pas de compte de 3 (on peut en tenter, histoire de dire que ça ressemble un peu à du catch, mais c'est plus une perte de temps qu'autre chose) et une victoire par soumission n'est possible que lorsqu'une prise draine la barre de vie de la victime jusqu'à achever de la vider. Ca ressemble donc fort peu à du catch au bout du compte, et ça n'est même pas tellement dans l'esprit backyard/hardcore, où la tradition est plutôt à l'escalade de la violence s'achevant sur un gros "spot" bien spectaculaire, un plongeon depuis un toit, un écrasement à travers une table, quelque chose avec des barbelés, du verre, des punaises... Ici, votre prise de finition est utilisable au bout de quelques secondes, et vous pouvez simplement achever l'adversaire avec un petit coup de poing minable, tant que ça met ses points de vie à zéro, c'est bon, le match est fini. Bien sûr, il est possible d'effectuer des sauts depuis des endroits hauts placés, d'utiliser comme armes les nombreux objets et débris qui jonchent le sol, et diverses interactions avec le décor sont possibles (claquer une porte sur la tête ou un membre, catapulter l'adversaire contre un mur, rien de follement original au bout du compte). Malgré ça, le jeu peine vraiment à retranscrire la brutalité des affrontements : les matchs sont trop courts, les bruitages sont faiblards, il n'y a aucun effort sur la mise en scène et le tout dégage une impression de mollesse franchement décevante (et qui dans une moindre mesure plombe aussi TNA Impact!). A défaut d'être un grand jeu de catch, BYW 2 aurait pu être un bon défouloir bien barbare pour amateurs de catch "extrême", mais il ne ressemble au bout du compte qu'à une version cheap et mal branlée du traditionnel mode Backstage Brawl/Parking Lot Brawl de la série Smackdown, un bête jeu de baffes mou et con.

Le mode Carrière n'augmentera pas beaucoup la durée de vie très restreinte du jeu. On créé son gars (ou sa meuf), et après une séquence d'intro nous expliquant qu'en gros, il y a un tournoi de backyard wrestling en ville, on choisit un décor, un défi à relever (genre réussir X contres ou X projections depuis une hauteur) et c'est parti pour des combats contre des adversaires bien ridicules, apparemment générés aléatoirement à partir des éléments du mode de création. On rigole un instant devant ces gugusses affublés d'accessoires incongrus et de fringues dépareillées, bardés de sombreros, de tutus, de kilts, de palmes, mais très vite, on se fait copieusement chier face au manque de variété et de punch du titre. Vu le nombre de guignols à laminer pour pouvoir débloquer les vidéos qui servent de motivation à poursuivre le tournoi, on se décourage et on abandonne d'autant plus rapidement.

Une fois de plus donc, il n'y a hélas pas de quoi inquiéter le champion en titre, la sempiternelle série des WWE Smackdown vs Raw dont même les plus décevants épisodes restent plus intéressants que ce vilain ratage. C'est dommage parce que le thème avait du potentiel, mais du potentiel sans le talent et les compétences pour en faire quelque chose, ça ne mène pas loin. Une fois de plus, je dirais que quitte à ne pas jouer à un SvR, autant se tourner vers Legends of Wrestling 3, pas terrible mais moins mauvais. Même à très bas prix et même pour un gros fan de catch hardcore, Backyard Wrestling 2 n'a absolument aucun intérêt au-delà de 10 minutes de jeu.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Le Faucheur 21/03/2009 20:34

Encore des dévelllopeurs qui ont tout compris au marketing, une fille a énorme seins au milieu de deux gros velus, ca donne envie !

Toxic 22/03/2009 16:19



Oui ça fait partie de ces jeux, comme Rumble Roses (bientôt en test ici !!), que je dois planquer à cause de leur jaquette pour pas que ma femme me demande ce que j'ai encore été acheter
comme saloperies...



Shane_Fenton 21/03/2009 16:06

Encore un jeu que je n'aurai pas à acheter, donc (bien que je me sois fait avoir avec TNA! Impact, même à 19 euros).Il faut noter toutefois que Backyard Wrestling s'est taillé une certaine réputation en Allemagne... parmi les détracteurs des jeux vidéo "violents". Il leur sert en effet de parfait repoussoir, et ils ne manquent jamais une occasion de montrer les scènes les plus glauques, par exemple à une conférence donnée à Munich en novembre dernier sur le thème "jeux vidéo et violence"."[Le journaliste Rainer Fromm] a montré au public dégoûté, un jeu particulièrement brutal intitulé Backyard Wrestling, dans lequel un être humain est à maintes reprises, toujours au moyen de nouvelles armes, frappé au sol et piétiné et tout ceci accompagné d’un bruit de fond simulant des os cassés. Cette violence virtuelle excessive fait gagner en outre une quantité «d’argent sale», 3,2 milliards de dollars rien que pour l’année 2007." (source : http://www.horizons-et-debats.ch/index.php?id=1327 )

Toxic 21/03/2009 17:45



Ben ils s'offusquent facilement, ces braves gens, et ils en rajoutent un peu, parce que sans vouloir jouer les blasés moi je l'ai vraiment trouvé mou, BYW2. Théoriquement c'est supposé
être vraiment très violent (par exemple on peut attaquer l'adversaire à la débroussailleuse, ou lui planter des griffes de métal dans la tronche) mais c'est vraiment si mal mis en scène et
desservi par des bruitages ratés qu'au bout du compte, ça n'est pas vraiment super choquant, je trouve.
Enfin ce qui est certain c'est que c'est un mauvais jeu par contre, donc oui même à 5 € c'est pas la peine d'acheter !