Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Cheap Games, le blog des joueurs radins
  • Cheap Games, le blog des joueurs radins
  • : Bonnes affaires, arnaques à éviter, ici on teste les jeux en solde (budget maximum : 30 €) et depuis peu, les DVDs aussi !
  • Contact

Recherche

14 septembre 2010 2 14 /09 /septembre /2010 09:10

Max PayneLes producteurs de cinéma ne sont pas toujours des gens très malins, mais il y a une chose qu'ils ont visiblement bien assimilée : il y aura toujours suffisamment de fans de jeux vidéo curieux pour rembourser le budget moyen d'un film adapté d'un jeu. Peu importe qu'ils soient généralement minables et que même les meilleurs ne soient que médiocres, peu importe qu'on mette des vedettes ou des seconds couteaux à l'affiche, peu importe que ce soit Uwe Boll ou un vrai réalisateur derrière la caméra, peu importe que ce soit un titre légendaire comme Doom ou un jeu qui n'a pas beaucoup marqué les mémoires comme Bloodrayne, on peut mettre 20 ou 30 millions dessus, il y aura toujours suffisamment de gogos pour se dire "tiens, un film sur un jeu vidéo, je devrais le voir au ciné ou en DVD, moi qui aime les jeux vidéo". Je me moque pas, hein, je fais moi-même partie de ces abrutis qui ne peuvent pas s'empêcher de s'attarder sur des Dead or Alive ou des Hitman quand bien même je ne suis pas fan de ces jeux-là en particulier, et tout en sachant que ça a 99% de chances d'être de la merde.

Une fois de plus donc, je me suis rendu coupable d'engraisser de cyniques marchands de caca en dépensant 5 € pour le DVD de Max Payne alors que je n'ai jamais joué à un jeu Max Payne. Signé par le réalisateur du remake de La Malédiction, le film ressemble au cousin dépressif de Sin City et The Spirit : c'est quasiment du noir et blanc, ça se passe presque entièrement de nuit, et sous prétexte de faire "film noir hyper stylé" ça fait surtout super factice, notamment à cause de cette fausse neige en plumes qui tombe tout le temps, ou de détails à la con comme cette porte de chambre d'enfant que l'on revoit régulièrement tout au long du film, et où les petites lettres suspendues disent juste "BABY" là où des vrais parents de la vraie vie mettraient le prénom du bébé.


Max Payne 06Et la femme de Max Payne a une gourmette sur laquelle est écrit "WIFE", aussi.


A Toronto New York, l'inspecteur Marky Mark Payne n'est plus que l'ombre de lui-même depuis l'assassinat de sa femme et de leur enfant, et a été relégué au service des affaires classées sans suite.Du coup il en profite pour enquêter sur l'affaire classée sans suite de l'assassinat de sa femme et de leur enfant. J'aimerais bien vous dire si c'était une fille ou un fils mais comme je le sous-entendais plus haut, on sait juste que c'était un bébé. Peut-être que BABY c'était son prénom, maintenant que j'y pense ? Qu'est-il arrivé à Baby Payne, telle est la question qui obsède Max depuis 3 ans. Pour quelque obscure raison, ses investigations le mènent dans une boîte de nuit où les gens se droguent et où il se fait draguer par Olga Kurylenko, avec qui il décide finalement de ne pas coucher, parce qu'apparemment entre ça et Hitman c'est à ça qu'elle sert dans les adaptations de jeux vidéo.


Max Payne 02Contrairement à Hitman, ici les producteurs frileux ont fait garder sa couverture à Olga,
du coup on s'étonne un peu moins qu'elle n'arrive pas à allumer ce geignard frigide de Max Payne.


Du coup Olga se fait massacrer par une mystérieuse créature ailée, et comme le portefeuille de Max est retrouvé parmi ses restes, il se retrouve soupçonné du meurtre. La soeur d'Olga, jouée par la petite mignonne de Sans Sarah, rien ne va !, HYPER CONVAINCANTE en impitoyable tueuse à gages russe je vous assure, décide donc de se venger de Max, mais c'est là qu'ils découvrent ensemble que tout ça est une machination diabolique parce que gnagnagna drogue hallucinogène blablabla méchants hommes d'affaires patati patata et à la fin, il gagne mais pas complètement, peut-être y aura une suite, faut voir, vous n'avez qu'à rester jusqu'après le générique pour voir si Nick Fury va proposer à Max de rejoindre les Vengeurs.

 

Max Payne 03Franchement, on y croit A MORT.


Comme je le disais, je n'ai jamais joué à Max Payne. Mais à l'époque le jeu avait fait son petit effet donc forcément, j'ai eu l'occasion de lire des choses dessus et de savoir que c'est principalement un jeu de fusillades en bullet time parce qu'à l'époque Matrix venait de sortir et c'était LE truc que tout le monde voulait copier. Forcément, un siècle de suites, imitations et parodies plus tard, c'est devenu ringard et le réalisateur a préféré ne pas en abuser, mais il a aussi préféré limiter les fusillades, même sans bullet time, au strict minimum. Du coup même si je l'ai mis en "Action", je préfère vous prévenir que Max Payne est un film extrêmement mou et bavard. Le genre qui paye une pute juste pour discuter parce qu'il arrive pas à bander, en somme. Ce qui donne à la scène où Mark Wahlberg ne couche pas avec Olga Kurylenko un nouveau sens finalement : c'est la clé qui explique le film. Vous savez comme dans les couillonnades de David Lynch. "Non mais tu vois, la tasse à café blanche c'est la clé, si tu repères les scènes avec la tasse à café blanche, tu comprends à quel point Mullholland Drive c'est trop génial". Bref. Il doit y avoir deux scènes d'action vers la fin quand même, mais je vous préviens que le temps qu'elles arrivent vous serez déjà endormis.


Max Payne 09Le générique de fin est assez cool par contre, mais c'est sûr et certain
que vous ne tiendrez pas éveillé jusque-là.


Oui parce que vraiment, Max Payne est très, très ennuyeux. Avoir négligé le côté "John Woo" du matériau de base pour se focaliser sur l'aspect "film noir" n'est pas grave en soi ; au risque de me répéter pour la ouatmillième fois, tant qu'un film est bon, on se fout de savoir s'il suit scrupuleusement sa source d'inspiration. Mais entre l'abondance de personnages sans intérêt, le scénario bidon et l'univers en simili-toc, on est plus près du risible Spirit que d'Humphrey Bogart. Max Payne lui-même semble avoir du potentiel au début, il est présenté comme un type exceptionnellement sinistre et rendu très dangereux par le fait qu'il n'a plus peur de rien puisqu'il n'a plus rien à perdre. Un archétype assez classique certes, mais quand c'est bien joué c'est cool. Malheureusement, comme l'interprétation de Wahlberg se limite grosso modo à arborer constamment une mine de chien battu pour qu'on comprenne bien à quel point il est tout triste d'avoir perdu sa famille, le personnage n'a finalement pas beaucoup d'épaisseur.


Max Payne 01Une scène au tout début le montre en tant que kamikaze sans peur et sans scrupules,
mais ça restera malheureusement le seul effort fait pour lui donner un peu de relief.


Si l'on ajoute qu'il paraît assez incompétent en tant qu'inspecteur, ça ne laisse plus beaucoup de raison de suivre son enquête avec intérêt. Après des années de recherches infructueuses, il lui faut encore tout un film pour piger la clé d'une énigme que le spectateur moyen résoudra en quelques minutes. Sa femme a été tuée par un type avec un tatouage représentant une aile noire... Les adeptes de la nouvelle drogue mystérieuse qui circule ont des tatouages similaires... L'entreprise pharmaceutique qui employait la femme de Max a pour symbole une aile noire... Holala ben oui ça a vraiment l'air compliqué tout ça. Si notre héros avait deux sous de de jugeotte, tout ssrait réglé dès la première demi-heure. Alors plutôt que de se compliquer à écrire un scénario moins simplet, les auteurs ont ajouté une heure de remplissage inutile, des rencontres avec des personnages secondaires qui ne mènent à rien, du bavardage... Alors vous me direz, tout ça c'est cool pour des acteurs comme Jamie Hector alias Marlo, le marlou de Sur écoute, ça le sort un peu des séries télé et ça lui donne l'occasion de jouer avec un accent, les acteurs aiment ça, ça fait genre "j'ai un large répertoire, je peux jouer plein de personnages", et si après Max Payne vous visionnez Ultimate Game vous pourrez toujours vous dire "ah ben tiens finalement Max Payne n'était pas le pire film avec Ludacris que j'aie vu", mais c'est une assez maigre consolation.


Max Payne 08Et en plus, notre inspecteur dépressif est tellement con qu'il faut encore que les méchants
lui expliquent leur plan diabolique à la fin avant de (ne pas) le tuer.

Le cahier des charges devait imposerdes scènes à effets spéciaux pour faire genre film à gros budget, et on a donc droit quelques temps à une fausse piste surnaturelle, avec de mystérieuses créatures ailées, piste intriguante que le scénario finit hélas par balayer sous le tapis en cours de route pour tout mettre sur le compte de cette drogue que les branchés des bas-fonds insistent pour consommer alors qu'elle semble n'avoir absolument aucun aspect positif pour la plupart d'entre eux. C'est juste un moyen supplémentaire d'arriver au bout du temps règlementaire, et d'avoir quelques images un peu étonnantes pour appâter le chaland dans la bande annonce.


Max Payne 11Remarquez, cette histoire d'ailes noires ça nous rappelle que Max ferait sans doute bien d'enquêter un peu
sur une certaine entreprise qui en utilise une comme logo, allez savoir, peut-être que c'est lié, hein,
mais c'est tellement dur à suivre comme piste qu'il faudra bien tout un film pour ça.


Les espoirs ne sont jamais bien hautsquand on commence à regarder un film tiré d'un jeu vidéo, mais Max Payne ne parvient quand même pas à franchir une barre pourtant placée très bas. Ca doit quand même pas être si difficile de faire mieux, ou disons au pire au moins aussi médiocre qu'un Hitman ou un Tomb Raider, un truc pas terrible mais assurant un peu de divertissement, mais là c'en est au point où si je devais choisir entre revoir ça ou Bloodrayne, je choisirais le film d'Uwe Boll. Con et poussif, le film n'est même pas regardable comme un nanar à la Dead or Alive. Le DVD se trouve régulièrement dans des opération du genre "5 pour 30 €", "10 pour 50€" ou "2 pour 10€", mais vous pouvez sans hésiter laisser traîner ce pauvre navet dans les bacs de solde, vous n'avez pas de temps à perdre avec une merde pareille.

Partager cet article

Repost 0
Published by Toxic - dans DVDs pas chers
commenter cet article

commentaires