Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Cheap Games, le blog des joueurs radins
  • Cheap Games, le blog des joueurs radins
  • : Bonnes affaires, arnaques à éviter, ici on teste les jeux en solde (budget maximum : 30 €) et depuis peu, les DVDs aussi !
  • Contact

Recherche

15 octobre 2010 5 15 /10 /octobre /2010 08:49

Percy JacksonJe n'ai jamais lu un bouquin de Rick Riordan ni vu le film de Chris Columbus. Je n'ai pas non plus vu la parodie porno gay, Percy Jackson l'avaleur de foutre, ni sa parodie porno xylophile, Percy Jackson le violeur de poutres, je ne mange pas de ce pain-là. Mais comme l'adaptation DS de la version ciné est plus ou moins une sorte de jeu de stratégie au tour par tour et qu'elle se négocie autour de 20€, je me suis dit que j'allais tenter le coup vu que j'aime bien ça.

Pour ceux qui se demandent de quoi ça cause, en gros c'est  un genre de Harry Potter et la mythologie grecque. C'est peut-être réducteur aux yeux de quelqu'un qui connaît un peu mieux cet univers, mais en tout cas c'est ce qu'on en capte d'après le jeu DS et puis de toutes façons c'est sûrement comme ça que l'auteur l'a vendu à l'éditeur à la base, pour le convaincre qu'il y aurait des montagnes de pognon à se faire sur la vente des droits. On suit une bande de demi-dieux adolescents qui traversent les Etats-Unis pour sauver la mère de l'un d'eux, enlevée suite à une querelle entre Zeus, Poséidon et Hadès autour de la disparition de "l'Eclair Primordial" de Zeus. En chemin, ils combattent des créatures légendaires, découvrent des objets magiques, etc.

Le jeu se présente un peu comme un RPG japonais dont on n'aurait gardé que les combats. Pas vraiment d'exploration, pas d'inventaire à gérer, on déplace son pion sur les cases d'un plateau, et quand c'est une case sur laquelle se trouve un adversaire, on passe en mode baston, qui se déroule au tour par tour, généralement à trois héros contre trois monstres. Chaque fois que la barre d'action d'un des deux camps est pleine, c'est son tour d'attaquer ; on sélectionne alors qui va frapper, avec lequel de ses pouvoirs, et sur quelle cible. Il y a des attaques physiques, des attaques d'eau, de feu, de poison ou autre ; certaines diminuent les points de vie de l'adversaire, d'autres affaiblissent sa résistance à un élément, d'autres altèrent ses capacités. Elles sont plus ou moins efficaces et consomment plus ou moins de points d'action. Il y a aussi des pouvoirs pour se guérir, et on gagne des objets en tuant les ennemis qui peuvent être par la suite utilisés pendant les combats à la place d'un pouvoir. Bref, du très classique pour qui a déjà joué à un Final Fantasy dans sa vie.

Et pour être honnête, c'est à peu près tout ce qu'il y a à dire sur le jeu. Il y a quelques petites originalités, comme la possibilité d'augmenter les dégâts infligés ou diminuer ceux subis par le biais de certains actions à effectuer au stylet. Il y a des attaques à plusieurs qu'on peut lancer de temps en temps en remplissant sa barre de "solidarité". Mais pour le reste, c'est vraiment du déjà vu. On sélectionne son groupe de trois (Percy, le héros, fils de Poséidon, et deux compagnons parmi cinq), on sélectionne leurs différents pouvoirs (chacun ne peut en utiliser que deux ou trois par combat, pas plus) et on déplace son pion jusqu'à ce que ça se bagarre. Les combattants gagnent de l'expérience au fil des rencontres, ce qui débloque de nouveaux pouvoirs et donne des points à répartir sur leur différentes capacités (force, précision, etc). Régulièrement il y a une petite saynète au style visuel très "cartoon moderne pour pré-ados" avec des dialogues bébêtes et une intrigue sans grand intérêt. Puis on repart affronter des minotaures, des harpies, des fantômes, des squelettes, des dieux.

Et voilà, c'est vraiment tout. Des combats à la Final Fantasy à l'infini. C'est classique et c'est répétitif, mais pour être honnête, ça n'est pas foncièrement désagréable à jouer pour peu que vous soyez un peu amateur du genre (qui s'apparente à la stratégie au tour par tour, donc, si vous avez bien suivi). Les affrontement ne s'éternisent pas inutilement et le jeu utilise des méthodes "Diablo-esque" pour vous garder un peu plus longtemps que vous n'auriez cru, en vous donnant régulièrement accès à un nouveau personnage ou un nouveau pouvoir au moment où vous étiez prêt à dire "bon allez j'arrête pour aujourd'hui". Je dis pas que vous allez passer des nuits blanches scotchées devant, mais à moins d'être complètement hermétique au style, c'est pas non plus le truc que vous abandonnerez en 20 minutes.

Ca aurait quand même pu être largement mieux si les gens de Griptonite (Les Simpson le jeu, Age of Empires: Mythologies...) avaient eu le temps de peaufiner un peu plus leur produit au lieu de se dépêcher pour le sortir en même temps que le film, histoire d'y ajouter un peu de profondeur, d'affiner le gameplay. Il y a peu de types d'ennemis (une petite dizaine, déclinés en différentes tailles et couleurs), l'équilibrage entre les différents personnages n'est pas terrible, avec des compagnons qui se retrouvent totalement obsolètes par rapport à d'autres, et Percy lui-même qui devient beaucoup trop fort une fois ses meilleures attaques débloquées. C'est facile, c'est simpliste, et ça n'a pas une durée de vie énorme.

Dans le genre "jeu pour enfants basé sur un personnage connu", j'ai testé largement pire que ça, je dois dire. Là récemment et sur la même console j'ai Max et les Maximonstres qui me vient en tête par exemple. Percy Jackson n'est pas trop mal fait mais tout de même loin d'être passionnant, et je doute que les fans du film puissent l'apprécier plus que moi ; je le vois plutôt comme un titre pour amateurs de ce genre particulier que pour amateurs des personnages de Rick Riordan. A vingt euros, ça n'est clairement pas ce que je considérerais comme un achat intéressant. Cela dit, si le principe vous attire et que vous le dénichez pour largement moins, mettons, 5 €, vous y trouverez peut-être un petit divertissement sympathique.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Cocobongo 03/11/2010 01:48



IL faudrait quand même des screenshots pour accompagner ce henre d'article nomdedju.



Toxic 03/11/2010 14:12



Ouais, j'en mettrai à l'occasion.
Généralement je préfère me contenter de screens maison plutôt que d'en piocher sur le net parce qu'ils montrent rarement ce que j'aimerais montrer (ou bien ils ont un gros logo de site dessus),
mais du coup, pour les jeux console je peux pas trop.