Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Cheap Games, le blog des joueurs radins
  • Cheap Games, le blog des joueurs radins
  • : Bonnes affaires, arnaques à éviter, ici on teste les jeux en solde (budget maximum : 30 €) et depuis peu, les DVDs aussi !
  • Contact

Recherche

29 juin 2009 1 29 /06 /juin /2009 08:43
Vous voyez, j'ai pas oublié les jeux vidéos ni oublié que je cherchais de quoi sauver les pauvres hères qui jouent à Prison Tycoon comme des imbéciles. Le candidat du jour : Oil Tycoon 2. Ca alors, je ne savais même pas qu'il y avait eu un Oil Tycoon, et voilà que mon supermarché brade à 5 € ce qui est supposé être sa suite. Ca sent la série à succès ou je ne m'y connais pas. Cinq euros, c'est un peu cher pour un jeu qui même à sa sortie en 2005 était déjà un produit pour le rayon "budget", mais dans ma quête d'un bon jeu de gestion pas cher  et facile d'accès hors des classiques que tout le monde connaît, je n'ai pas lésiné à la dépense donc voilà.

Le jeu de Dartmoor Softworks vous propose de devenir un roi du pétrole, ce qui est certes un business peu reluisant (même la jaquette du jeu ne cherche pas à embellir les choses), mais a au moins le mérite d'être une véritable industrie à but lucratif, pas comme la prison. L'ambiance est sérieuse, pas de couleurs criardes et de personnages hideux pour donner un côté pseudo-humoristique à la chose, on est dans la même veine que les Tycoon à l'ancienne (Railroad, Transport...), pas les produits plus "grand public" qui ont fleuri après Rollercoaster Tycoon (Zoo, Hospital, Moon...).

Au lancement d'une partie, vous avez le choix entre divers scénarios situés à différentes époques en différents lieux ou le mode libre, qui vous laisse le choix de votre ville de départ mais vous force à démarrer en janvier 1900. Dans tous les cas, vous dirigez une compagnie pétrolière avec pour but de trouver, extraire et vendre la vilaine huile grasse pour vous enrichir. Il n'y a pas vraiment de mission d'apprentissage, juste des indications qui apparaissent en début de chaque partie pour vous orienter un peu. Un système pas trop convaincant hélas, car elles ont tendance à avoir un train de retard, et n'expliquent pas très bien. Pour les débutants ça me paraît un peu abrupt, mais si vous avez déjà un peu d'expérience du genre, comprendre les bases paraîtra un peu plus simple. Enfin, jusqu'à ce qu'on se rende compte que l'aide de jeu a automatisé des tâches sans les expliquer, et qu'il faudra ensuite se démerder seul pour effectuer ces actions sans même avoir aucune idée de leur existence.  Très pratique.

Le jeu se joue toujours à l'échelle du monde entier, avec en orange
les villes "clientes" et en bleu celles où il y a du pétrole.

Bref, c'est mal foutu mais le gros du jeu est quand même relativement simple. On achète aux autorités d'une zone le droit de prospecter dans la région, on mandate une équipe d'experts pour localiser les gisements du coin, un fore son premier puits... Après, il faut construire des cuves pour y stocker le pétrole brut, des pipelines pour les raccorder à la source, et des routes pour que le précieux liquide puisse ensuite être emmené jusqu'au port, où il sera chargé sur un navire et envoyé vers la civilisation pour être vendu.

Youpi, le pétrole jaaillit, l'aventure peut commencer.

Par la suite, on peut étendre quelque peu ses activités, notamment en construisant sa propre flotille de pétroliers pour éviter d'avoir à en "louer" constamment, mais aussi en offrant divers bâtiments à la ville dans laquelle on écoule son produit, de manière à ce qu'elle se développe et ainsi soit assez riche pour acheter plus d'or noir. Malgré tout, on atteint assez vite les limites du jeu, qui repose sur des mécanismes assez simples même quand leur activation est rendue inutilement compliquée. On prospecte, on fore, on stocke, on exporte, voilà. Forcément, il n'y a qu'un seul produit donc ça reste basique, il n'y a pas de chaînes de production/transformation compliquées à mettre en place.

La liste complète des constructions disponibles, certaines étant réservées
aux villes de forage, et d'autres aux villes où vous vendez vos cargaisons.

Le jeu a donc un peu le cul entre deux chaises : le manque de complexité en faisait un candidat pour ma recherche d'un tycoon pas cher pour débutants, mais l'austérité de son thème et la lourdeur de l'interface ont largement de quoi rebuter ces mêmes débutants. C'est de plus l'un de ces jeux où, une fois qu'on a posé la base de son entreprise, pendant loooooooongtemps il n'y a absolument plus rien à faire que de regarder le fric remplir les caisses, avant d'aller refaire exactement les mêmes choses ailleurs sur la carte.

Voilà, les puits sont creusés, les cuves sont construites,
les pipelines sont posées, vous pouvez aller faire la sieste

Depuis que j'ai commencé ce blog il y a un an et demi (presque deux ans en fait, rappelez-vous qu'avant le bug de l'an 2008, j'étais là-bas), c'est rare qu'un jeu mais à ce point laissé indifférent finalement. Le thème n'est pas débile mais pas très intéressant. C'est pas complètement con mais ça n'est jamais bien palpitant. Le contenu  n'est pas ridiculement faible mais suffisamment maigre pour que ça devienne vite répétitif. Ca n'est pas horriblement mauvais mais juste assez mal foutu pour pas donner envie d'y rester longtemps. Bref, pour résumer c'est 5 € de gâchés et une quête qui continue...

Partager cet article

Repost 0
Published by Toxic - dans Test (PC)
commenter cet article

commentaires

Media Mobile 29/06/2009 13:30

Bonjour,ton blog est super , je tinvite a visiter mon blog bonne journé .