Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Cheap Games, le blog des joueurs radins
  • Cheap Games, le blog des joueurs radins
  • : Bonnes affaires, arnaques à éviter, ici on teste les jeux en solde (budget maximum : 30 €) et depuis peu, les DVDs aussi !
  • Contact

Recherche

17 octobre 2008 5 17 /10 /octobre /2008 09:53


Spécialistes du jeu de course pour gamme budget, les Anglais de chez Eutechnyx ont dû un jour se demander à quoi ressemblerait l'enfant illégitime qu'aurait pu avoir ce bon vieux Redneck Rampage avec la série des Hard Truck, et c'est probablement ainsi qu'est né Big Mutha Truckers. Soit un jeu de camions pilotés par des ploucs américains bêtes et méchants, lorgnant avec envie du côté de GTA III tel un Dick Rivers se rêvant en Elvis. Sorti en 2003, le jeu a depuis eu une suite, Truck Me Harder, et revient ces jours-ci hanter les solderies où l'amateur de véhicules et d'humour poids-lourds pourra le récupérer pour 3 €.

Le scénario du jeu, car il y en a un, vous invite à incarner l'un des 4 rejetons Jackson dans une course à l'héritage organisée par leur vieille mère, qui a décidé de céder l'entreprise familiale à celui qui ramènera le plus d'argent à la maison au bout de 60 jours. Concrètement, le joueur doit effectuer 60 trajets en camion en s'efforçant de gagner le plus de fric à chaque fois, les deux principales sources de revenus étant le transport de marchandises et les courses contre d'autres routiers.

Le gameplay reprend grosso modo celui de la plupart des jeux de camions, à savoir beaucoup de conduite et un peu de gestion : il y a une carte avec plusieurs villes, on se déplace de l'une à l'autre  en choisissant librement sa destination, on achète des marchandises là où elles sont pas chères et en on va les revendre là où elles sont très demandées. A chaque arrêt, on peut refaire le plein de carburant, acheter des améliorations pour sa machine et la faire réparer. On peut également changer de type de remorque afin de transporter une nouvelle catégorie de marchandise (citerne pour les liquides, container frigorifique pour certains aliments...). La principale différence avec un jeu comme par exemple King of the Road est un aspect un peu "tour par tour", puisque la partie est découpée en 60 jours : ici, on ne circule pas librement non-stop, à chaque arrêt dans une ville la journée se termine. Un principe qui amènera à tenter de rentabiliser au maximum chaque trajet, pour ne pas risquer de laisser ses adversaires prendre l'avantage dans la guerre de succession.

Histoire de mettre du beurre dans les épinards, on peut généralement profiter de sa livraison pour faire la course contre un autre camionneur le long du trajet. D'autres fois, on vous proposera une mission illégale pour une somme d'argent conséquente, comme démolir un certain nombre de voitures dans un temps limité. Et à ce propos, il faut savoir que démolir des bagnoles en route, comme ça, juste pour le plaisir de faire chier les automobilistes, rapporte également de l'argent (les Jackson doivent avoir un deal avec les assureurs du coin), d'autant plus si vous réussissez des "figures" (comme un balayage de route avec la remorque qui accroche plusieurs caisses). Un autre moyen, un peu plus risqué, d'arrondir ses fins de journées est de provoquer les bikers qui sillonnent les routes, puisque si l'un d'eux grimpe sur la remorque de votre camion et que vous parvener à l'en faire choir, vous toucherez une prime pour sa capture. Mais s'il arrive à décrocher votre remorque évidemment, vous l'avez dans le cul.


Les 4 caricatures de péquenots qui servent de héros au jeu
possèdent chacun un camion au look très marqué,
comme ici le très choupinou véhicule de Bobbie Sue, la pouffiasse de la fratrie.


Le jeu étant plus porté sur la déconne que sur la simulation, les camions de BMT sont plus rapides et plus maniables que dans les Hard Truck (prévoyez quand même une manette, au clavier c'est assez laborieux), on peut se permettre d'enchaîner les bons gros accidents sans finir trop vite au garage, et pour éviter l'assoupissement lors d'un trajet interminable en ligne droite sur une 4 voies sans circulation, les villes ne sont pas trop espacées les unes des autres. Enfin pour ceux qui aiment se concentrer sur la route devant eux plutôt que sur l'étude de leur carte Michelin, un système de navigation bien pratique vous indique quel chemin prendre à chaque embranchement une fois que vous avez sélectionné votre destination. Putain, 5 paragraphes sans descendre le jeu... Est-ce à dire que, pour une fois, il y a un titre valable sur le Blog des joueurs radins ?

On peut voir ici deux des trois types de remorques,
une citerne pour Earl et un container frigorifique pour le rival qui l'a défié à la course.


Hélas non, les gars. Certes, Big Mutha Truckers peut être assez fun dans un 1er temps, si tant est que vous soyez du genre à vous amuser sur un jeu de conduite arcade à l'humour basé sur des stéréotypes déjà tant de fois caricaturés que ça n'est plus franchement très drôle. Mais je suis au regret de vous dire qu'au bout du compte, le jeu d'Eutechnyx souffre du même gros défaut que ses concurrents plus sérieux : une très grande répétitivité. Je suppose qu'une simulation fidèle du métier de chauffeur routier exige ça, mais c'est le genre de cas où les développeurs devraient apprendre à renoncer au réalisme au profit du plaisir de jeu. Malgré tous les efforts faits pour ajouter de la fantaisie et de l'action au passionnant travail de livreur, le fait est que jour après jour, on refait la même chose : visite au bar pour avoir un tuyau sur les besoins en marchandises des villes alentour, passage à la boutique pour acheter la cargaison adéquate, remise en état du camion au garage, 5-10 minutes de conduite, arrivée à bon port, vente de la cargaison, et c'est reparti pour un cycle bar/boutique/garage/route, encore et toujours.

Les dialogues avec les divers commerçants du jeu sont surjoués
par des acteurs à l'accent plouc trop factice,
et la plupart du temps les vannes, pas très drôles et peu originales, tombent à plat.


Si l'on ajoute à ça qu'il n'y a que 6 villes, que les différents parcours sont bien trop banals pour donner lieu à des courses passionnantes, que chacun des 4 personnages jouables conserve le même camion tout au long de la partie, et qu'en dehors de l'aspect visuel les différences entre les 4 ne sont pas flagrantes (si tant est qu'elles existent, d'ailleurs), vous comprendrez que Big Mutha Truckers est malheureusement un jeu dont on a très vite fait le tour. L'impression d'avoir déjà vu tout ce que le jeu avait à offrir pointe le bout de son vilain nez bien longtemps avant la fin des 60 tours de la partie. Ce n'est pas qu'on ne s'amuse pas, au contraire, je dois dire qu'au début j'ai quand même été agréablement surpris, je m'attendais à une grosse daube et en fait ça se laisse jouer gentiment, mais au bout du compte on ne s'amuse quand même vraiment pas longtemps. Y a du potentiel, ça aurait pu donner un truc vraiment sympa, mais sur le long terme, rien ne fonctionne. Les tentatives d'humour utilisent des ficelles si grosses et usées qu'on ne se donne même plus la peine d'écouter les dialogues au bout de quelques échanges à peine, le gameplay lasse lui aussi très rapidement, et même la bande-son, qui pour faire comme GTA propose 4 stations de radio à thème, n'est qu'à moitié réussie, puisqu'en dehors de quelques morceaux collants bien à l'ambiance, la plupart des chansons sont aussi insipides qu'hors de propos. Pour finir, il n'y a même pas de multijoueurs

Le tout premier défi lancé par un rival sera l'occasion de constater
l'extrême petitesse de la surface totale de jeu : 6 destinations, une douzaine de routes...


Un tout petit prix pourra inciter à une certaine indulgence ; à petites doses de temps en temps, foncer dans le tas au volant d'un bon gros poids-lourds en démolissant tout sur son passage peut être un défouloir pas désagréable. Si vous tenez absolument à posséder un jeu de camions, la balance penche très nettement en faveur de BMT par rapport à King of the Road, testé ici il y a quelques mois. Mais n'espérez vraiment pas vous plonger avec passion dedans, c'est un titre à considérer comme un jeu d'arcade pas mauvais mais très limité, dans lequel vous ne risqueriez pas plus d'une pièce ou deux. Du coup, disons qu'à 3 € ça va si vous êtes vraiment attiré par le genre, mais surtout, ne dépensez pas un centime de plus dedans.

Partager cet article

Repost 0
Published by Toxic - dans Test (PC)
commenter cet article

commentaires

Shane Fenton 20/10/2008 21:51

A titre personnel, j'aurais bien aimé une simu de camions prenant place sur les autoroutes françaises, notamment celles du Sud de la France. J'aurais eu ainsi le plaisir de retrouver (et d'incarner) tous les "gros culs" qui ont encombré en toute saison la route des vacances.

Toxic 03/11/2008 13:15



Ben j'ai vu un Euro Trucks aujourd'hui à Carrefour, j'étais trop pressé pour vérifier quels pays étaient représentés mais qui sait, tu y trouverais peut-être ton bonheur...