Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Cheap Games, le blog des joueurs radins
  • Cheap Games, le blog des joueurs radins
  • : Bonnes affaires, arnaques à éviter, ici on teste les jeux en solde (budget maximum : 30 €) et depuis peu, les DVDs aussi !
  • Contact

Recherche

6 septembre 2008 6 06 /09 /septembre /2008 16:57






Sorti assez discrètement (pour un jeu à licence) l'année dernière sur à peu près tous les supports, le dernier Spider-Man dans sa version PC est désormais soldé pour 10 € dans les magasins Fnac. Bien que sa jaquette semble tenter de le rattacher aux films de Sam Raimi, il s'agit d'une aventure originale, qui voit le célèbre grimpeur s'acoquiner avec ses pires ennemis (plus quelques superhéros de seconde zone) sous l'égide du S.H.I.E.L.D. pour affronter une menace extraterrestre. Ce scénario, un poil bidon il faut avouer, sert de prétexte à un petit beat-them-all nerveux et sans prétention, plutôt destiné au jeune public mais pas désagréable pour les grands, à condition d'aimer le genre.

Les niveaux, découpés en 4 missions, mettent toujours en scène deux personnages, dont Spidey. Si vous jouez seul, l'un d'eux est contrôlé par la machine et vous pouvez passer de l'un à l'autre à tout moment, mais l'on peut également jouer à deux en coop sur le même écran, à la manière d'un
Lego Star Wars. Au départ, il n'y a que deux héros disponibles en plus de l'Araignée (le Rôdeur et Silver Sable) mais l'effectif s'étoffe assez vite.

Le principe est archi-simple : on avance, on tombe sur un groupe d'ennemis, on tape dessus jusqu'à ce qu'ils soient tous morts, on avance jusqu'au prochain emplacement où surgira un nouveau groupe d'ennemis, qu'il faudra exterminer, etc. Chaque personnage dispose d'un arsenal  de coups et prises liés à ses pouvoirs, malheureusement un peu limité même si, au fil des niveaux, on peut utiliser les bonus récoltés pour débloquer de nouvelles attaques.

Après chaque niveau, un retour au QG volant du S.H.I.E.L.D. permet
de choisir un nouveau coéquipier et de débloquer de nouvelles techniques de combat.


Assez vite, on regrettera que le principe de la coopération entre le héros et ses amis/ennemis n'ait pas été plus travaillé. A la différence de Lego Star Wars, ici les capacités des uns et des autres sont toutes liées au combat. Et Spider-Man étant clairement le plus efficace, les attaques liées à sa toile n'ayant pas vraiment d'équivalent chez les autres, ses comparses se voient un peu relégués au rang de simples faire-valoir. On peut choisir vraiment n'importe qui comme partenaire à chaque niveau, ça n'a aucune importance, ils ne sont là que pour ramasser les miettes pendant que le héros rouge et bleu fait le gros du ménage. Pas de porte blindée ultra-solide que seul Rhino pourrait défoncer d'une charge ou de passage étroit dans lequel seul l'Homme-Sable pourrait s'introduire en se transformant, il y a juste des robots à démolir à la chaîne. Vraiment dommage, pour un jeu qui met l'accent sur le fait que Spider-Man est contraint de faire équipe avec ses ennemis, de ne pas avoir vraiment construit le gameplay autour de cette idée, en rendant réellement indispensable cette collaboration. Concrètement, on pourrait parcourir chaque niveau tout seul sans que ça change quoi que ce soit. Quand on joue seul, la seule motivation pour passer d'un personnage à l'autre est de rompre un peu la monotonie, et à deux, le second joueur se sent un peu lésé de devoir se contenter d'incarner un sous-fifre pendant que l'autre casse la baraque à coups de toiles.

A défaut d'en offrir beaucoup dans les autres domaines, le jeu propose une certaine variété
au niveau des décors visités, puisqu'après une balade sur les toits d'un Tokyo à la Blade Runner,
nos compères iront se balader sur une île tropicale, en Egypte, en Transylvanie, au Népal...

Et c'est d'autant moins pardonnable qu'on voit clairement que les développeurs ne se sont vraiment pas trop creusé la cervelle pour exploiter à fond les possibilités de chacun. Les tentacules du Dr. Octopus lui permettent tout juste de saisir un seul ennemi à la fois, et à condition qu'il ne soit pas plus loin que 3 pas devant lui ; le Bouffon Vert se déplace à pied au lieu d'utiliser son fameux planneur... Ca sent le produit de commande,  fait par des mecs complètement dépassionnés qui n'en avaient franchement pas grand'chose à battre d'avoir les personnages Marvel à leur disposition. Ils auraient fait le même jeu avec la licence du XV de France ou des Frères Jacques. Par comparaison, même un petit jeu assez basique comme Les Indestructibles : La Terrible attaque du Démolisseur, qui ne met en scène que deux héros, a au moins l'intelligence de rendre chacun indispensable grâce à ses pouvoirs spécifiques.

La toile de l'Homme-Araignée est une arme aussi redoutable que facile et agréable à manier.
Dommage que les autres protagonistes n'aient rien d'aussi marrant en stock.

Et pourtant, malgré un gameplay basique et extrêmement répétitif, malgré une facilité insultante, et bien qu'il semble avant tout destiné aux gosses, Spider-Man : Allié ou Ennemi m'est quand même apparu comme un jeu plutôt sympa. Ca n'aurait vraisemblablement pas été le cas si je l'avais payé au prix fort, mais à 10 €, je n'ai pas eu l'impression de me faire arnaquer. Le côté jeu d'arcade old school est bien sympa, le rythme de l'action est soutenu et, si les autres personnages sont très décevants, Spider-Man lui-même est très fun à contrôler (prévoyez quand même un pad de type XBox ou PlayStation pour bien en profiter) et on s'amuse bien à sauter dans tous les sens en tissant partout. C'est vrai qu'on fait toujours la même chose, mais à petites doses, c'est un bon défouloir. Plus cher que 10 € ça ne vaudrait pas le coup, et prévoyez quand même de le léguer assez vite à un jeune neveu ou cousin (ou à l'un de vos gosses, après tout je n'ai pas de statistiques démographiques sur mes 14 lecteurs quotidiens, qui sait si je ne suis pas le site préféré des pères de famille ?) vu sa durée de vie limitée, mais si vous aimez les jeux d'action pêchus, Spider-Man : Allié ou Ennemi est plutôt chouette.

Partager cet article

Repost 0
Published by Toxic - dans Test (PC)
commenter cet article

commentaires