Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Cheap Games, le blog des joueurs radins
  • Cheap Games, le blog des joueurs radins
  • : Bonnes affaires, arnaques à éviter, ici on teste les jeux en solde (budget maximum : 30 €) et depuis peu, les DVDs aussi !
  • Contact

Recherche

16 juillet 2008 3 16 /07 /juillet /2008 09:17


Oh, quelle surprise ! Un jeu de catch ici ! Eh oui, ça y est, la dernière version en date du jeu de catch de Yukes/THQ est passée en collection Platinum pas reuch (20 €), gagnant donc sa place sur votre blog préféré. 9ème jeu de la série, cet épisode semble être l'illustration caricaturale de la politique de ses développeurs consistant à ne jamais corriger les gros défauts au coeur du jeu et à apporter quelques nouvelles fonctionnalités anecdotiques, tout en supprimant au passage quelques éléments de gameplay intéressants.

Pourtant, sur le papier, SvR 2008 apporte une innovation majeure : afin de mieux les différentier et de mieux reproduire la réalité, chaque catcheur utilise désormais 2 styles de combats particuliers parmi les 8 existants. Il y a les techniciens, les aériens, les puissants, les spécialistes du hardcore ou de la soumission... Bon, en théorie, youpi, super, bonne idée. En pratique, ça ajoute ajoute quelques possibilités, mais ça en retire au moins autant par rapport aux versions précédentes. Quelle bonne idée ! Quelle façon intelligente d'enrichir le gameplay !

Mais je reviendrai là-dessus plus tard. Pour l'instant, en bon professionnel, je me dois de démarrer par un petit descriptif général. Alors donc c'est un jeu de catch, mettant en scène les athlètes dont vous pouvez suivre les exploits les samedis soirs sur NT1, commentés par ces grosses nouilles de Philippe et Christophe qui, excusez-moi, n'égaleront jamais Raymond Rougeau et Guy Hauray, ni même Raymond Rougeau et Jean Brassard, nonobstant l'énergie qu'ils déploient à s'égosiller "PAR-DESSUS LA TROISIEME CORDE !!!" ou "SEULEMENT DEUEUEUUEUUX !" chaque semaine. Bref, Agius et Chéreau ne sont pas dans le jeu, par contre on y retrouvera la plupart des grandes stars actuelles (Triple H, John Cena, Batista...) plus quelques autres moins connus (Cryme Tyme, Kenny Dykstra...) et malheureusement, pas mal de gars qui ne sont plus à la WWE depuis un moment (Booker T, Marcus Cor Von, Sandman...) et pour certains, déjà plus là à l'époque de la sortie du jeu. A côté de ça, par rapport à l'effectif actuel, il manque une petite cinquantaine de personnalités ; évidemment, les développeurs ne peuvent pas prévoir l'avenir quand ils choisissent qui intégrer à leur jeu, mais par rapport aux années précédentes, on se retrouve vraiment avec l'un des "rosters" les plus limités qu'on ait vus dans la série depuis longtemps (54 personnages jouables pour cette version, 67 l'année précédente, 63 dans SvR 2006). Quand on sait que la mise à jour de l'effectif est l'une des raisons principales qui poussent à acheter le nouveau SmackDown chaque année...

Comme d'habitude, on n'est pas volé au niveau de la quantité de matchs proposés. 1 contre 1, 2 contre 2, 3 contre 3, hardcore, soumission, en cage, en cellule, à échelle, avec tables, à peu près tout ce que vous pouvez voir à la télé est présent ici comme chaque année. Un seul nouveau match fait son apparition pour honorer l'arrivée de l'ECW mais n'est qu'une bête variante du match hardcore autorisant à choisir l'arme qu'on sort de sous le ring, super...

Ca se voit, que je suis pas trop enthousiaste sur le jeu ? Ouais en fait j'allais vous détailler tout le contenu, mais quand j'en parle ça me fait comme à chaque fois que j'y rejoue, ça me rappelle à quel point cette version a été un gâchis, un ratage, un foutage de gueule, et à quel point je préfère retourner à SvR 2007 à chaque fois. Tout, dans la version 2008, paraît moins bien : il y a moins de prises, moins de catcheurs, le mode "24/7" n'est finalement pas aussi bien que le mode "Saison" qu'il remplace, la division "clean/dirty" a disparu, débloquer tous les éléments du jeu est redevenu extrêmement fastidieux... Et, 
histoire de signifier aux possesseurs de PS2 qu'il est temps de changer de console s'ils veulent jouer à un jeu auquel un minimum de soin aura été apporté, la modélisation douteuse de pas mal de personnages alliés à quelques bugs d'affichage bien pourris donnent à l'ensemble une bonne odeur de produit bâclé.

Pour revenir rapidement sur les styles de combats, un catcheur bénéficient désormais d'aptitudes spéciales propres à son style. Quelques nouveautés font ainsi leur apparition : un "dirty" peut se planquer derrière l'arbitre, un "hardcore" peut se régénérer en se faisant saigner, ce genre de petites choses, bien sympas c'est vrai. Sauf qu'à côté de ça, on trouve des aptitudes qui étaient présentes dans la série depuis des années, mais dont l'utilisation est désormais limitée à un seul style. Le "compte de 3 surprise" n'est pas nouveau, et avant tout le monde pouvait s'en servir ; maintenant, il n'y a plus que les "high flyers" qui peuvent l'utiliser. Utiliser la prise finale d'un adversaire est une possibilité présente dans les SmackDown depuis encore plus longtemps, et voilà que maintenant seule un "showman" peut le faire. Au bout du compte donc, on se retrouve avec peu de nouveautés, des fonctions anciennes qui se retrouvent bridés, et des styles déséquilibrés, certains disposant de pouvoirs bien plus utiles que d'autres.

Bref, à moins d'avoir absolument besoin de catcher avec Jeff Hardy plutôt que Big Show, Kelly Kelly plutôt que Jillian ou Rick Rude plutôt qu'Hulk Hogan, il n'y a vraiment rien dans SvR 2008 qui donne envie de le préférer à
WWE SmackDown vs Raw 2007. Que vous ayez déjà ou non l'ancienne version, c'est celle à posséder de toutes façons. Reste à espérer que Yukes corrige le tir pour le nouvel épisode à venir en novembre, ou que THQ se décide, après 10 épisodes, à confier sa juteuse licence à un nouveau développeur qui saura réinventer le genre plutôt que se contenter de bricoler de nouveaux bidules autour d'un vieux machin usé.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Shane Fenton 16/07/2008 12:25

Merci beaucoup pour ce test, qui vient de me faire économiser 20 euros (voire plus, parce que dans certains magasins, ils sont rapiats). J'essayais depuis quelque temps de trouver des raisons d'acheter cette cuvée 2008 alors que j'avais déjà la 2007. Grâce à toi, je sais que je n'en ai aucune et que je peux économiser mes sous.PS : si tu as une minute, tu peux regarder l'article que j'ai pondu récemment sur "mon" blog à propos du catch ? Je voudrais être sûr de ne pas avoir dit trop de conneries ? Merci d'avance.

Toxic 17/07/2008 17:23



Je n'avais même pas vu qu'il y avait un article sur le catch sur "Gaming since 198X", c'est dommage que les nouveaux articles apparaissent moins clairement que les nouveaux tests sur la page
d'accueil !
L'article est bien ! Si on veut pinailler, on pourrait dire que tu aurais pu mentionner aussi la castration de Val Venis au sabre, et le personnage de Muhammad Hassan, deux bons exemple du bon
goût de la WWE... Mais ce serait vraiment du pinaillage !