Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Cheap Games, le blog des joueurs radins
  • Cheap Games, le blog des joueurs radins
  • : Bonnes affaires, arnaques à éviter, ici on teste les jeux en solde (budget maximum : 30 €) et depuis peu, les DVDs aussi !
  • Contact

Recherche

16 mars 2008 7 16 /03 /mars /2008 10:05
free music
undefined Le jeu ayant été accueilli plutôt tièdement par la  presse, je ne l'aurais jamais acheté moi-même, mais puisqu'il m'a été offert par mon sympathique beau-frère à l'occasion d'un anniversaire (je sais que le lecteur moyen s'en bat un tantinet les roustons mais bon, officiellement c'est un blog ici, faut bien que je raconte un peu ma vie de temps en temps entre deux envolées lyriques sur les qualités exceptionnelles des jeux des pays de l'Est vendus à Carrefour en pochette cartonnée), je me suis quand même lancé dedans à corps perdu plutôt que d'aller comme un gros bâtard  ingrat l'échanger au Game du coin, vraisemblablement contre un truc princier dont ces gens-là sont coutumiers, genre un bon de 2 euros valable uniquement pour l'achat de deux N-Gage ou quelque chose comme ça.

Bien m'en a pris, le jeu étant une plutôt bonne surprise qui à mes yeux ne mérite pas l'opprobre et les quolibets reçus à sa sortie. Surfant sur la déferlante GTA, Just Cause vous propose une abondance de poursuites en voitures et de fusillades dans un environnement à explorer librement. A la différence de son inspirateur, peu de paysages urbains ici, puisque l'action se déroule sur une île sud-américaine fictive majoritairement recouverte de jungle, une île assez gigantesque, surtout pour un titre PS2.

Pour ceux qui s'intéressent au scénario, Just Cause met en scène un agent de la CIA chargé de renverser une dictature au profit de la guérilla locale. Le début du jeu donne le ton : parachuté au-dessus de l'île, vous devrez dès votre atterrissage sur la plage en découdre avec un comité d'accueil musclé, avant de vous lancer dans une fuite endiablée au cours de laquelle il faudra mitrailler des véhicules ennemis à la chaîne. Et là, de deux choses l'une : soit vous êtes immédiatement agacé par l'IA à la ramasse et la volonté évidente des développeurs de se torcher avec la notion de réalisme, soit vous vous laissez entraîner sans faire la fine bouche par le rythme trépidant, et la volonté évidente des développeurs de privilégier le fun et l'action débridée par-dessus des considérations comme "un parachute ça fonctionne pas comme ça" ou "c'est pas possible d'encaisser 30 chargeurs d'Uzi dans le buffet sans mourir".

undefined"Détruisez le barrage du gouvernement", une mission annexe que vous pourrez accomplir environ 463 fois dans le jeu

Pour ma part, sur Just Cause je suis plutôt dans la catégorie des joueurs qui ont décidé de s'amuser sans se demander si c'est le jeu le plus novateur, intelligent et beau du marché. Oui c'est vrai, le héros est du genre indestructible, les ennemis n'ont rien dans le citron, la physique des bagnoles est plus que douteuse. Je ne vais pas chercher à nier tout ça, et j'ajouterai même que graphiquement, sur PS2 le jeu est franchement pas très joli, voire salement moche, sans parler de l'animation des personnages, bien ratée. Il y a aussi le fait que les missions de la campagne ne sont pas toujours super intéressantes (et donnent souvent l'impression d'être résolues d'une façon beaucoup plus simple et abrupte que celle auxquelles les concepteurs du jeu avaient pensé, notamment parce qu'avec leur cerveau de pangolin, les conducteurs adverses n'ont pas leur pareil pour s'autodétruire sans que vous ayez trop besoin d'intervenir), quant aux missions secondaires, n'en parlons pas, c'est répétitif à souhait. Ca fait un paquet de casseroles à traîner. Reste que cette bonne île de San Esperito reste un bac à sable qui m'a paru finalement plus intéressant à explorer que San Andreas et son ambiance "gangsta".

undefinedRico décide courageusement de se jeter sur la version NES d'Ikari Warriors

La grosse bonne idée du jeu, ce sont les deux gadgets magiques de Rico Rodriguez, le James Bond latino qui tient la vedette : un pistolet à grappin et un parachute qui s'ouvre instantanément. Le 1er sert à s'accrocher aux véhicules, le second s'ouvre quand ceux-ci entraînent Rico à leur suite, afin de permettre à notre héros de s'élever majestueusement dans les airs au lieu de se retrouver tracté la gueule dans la boue. Accessoirement il permet aussi de se jeter du haut des falaises ou des hélicoptères et avions sans finir en steak tartare. Ce combo grappin/parachute permet de se lancer dans des cascades totalement invraisemblables qui font, au bout du compte, tout le sel du jeu. Eh oui ce n'est pas dans GTA San Andreas qu'on pourrait, en pleine poursuite, aller se poster sur le toit de sa bagnole, pour se jeter sur celle de sa cible, l'expulser en marche, ressortir à nouveau, s'accrocher à un autre véhicule au grappin, et utiliser l'élan pour s'envoler et se barrer dans la nature loin de ses poursuivants. Ou encore tirer au grappin depuis le sol sur un hélicoptère en vol, se faire remonter jusqu'au cockpit, éjecter le pilote, poursuivre un avion, se laisser tomber en chute libre sur celui-ci en plein vol, et en prendre les commandes ! Alors, une fois de plus, c'est clair que si vous aimez les jeux offrant un minimum de réalisme, vous aurez peut-être l'impression d'être pris pour un con en assistant à ce genre de scène faisant passer les films de Michael Bay pour des documentaires. Si vous savez juste apprécier un jeu pour le plaisir d'y faire des choses impossibles, vous devriez en revanche être plutôt émoustillé par les perspectives offertes par les gadgets de Rico, l'homme qui défie toutes les lois de la physique, de la logique et de la crédibilité.

undefinedUne simple pression sur X et Rico sera instantanément sur le toit du véhicule orange, prêt à en prendre le volant.
Un peu n'imp', mais fun.

Parmi les autres qualités du jeu, il y a la taille de l'île, l'absence de temps de chargement d'une zone à l'autre, et une assez grande variété de véhicules terrestres, aériens et marins à piloter, ça va de l'espèce de minibus Volkswagen aux tanks et hélicoptères militaires en passant par de petits avions, des bateaux de pêche ou des voitures de sport. Citons aussi les fumigènes de l'ami Rico, qu'il utilise pour appeler ses collègues de la CIA. Grâce à eux, vous pourrez vous faire transporter directement en divers points de l'île pour éviter d'avoir à vous taper tout le trajet vous-même, ou pour ceux qui ne rechignent pas à conduire, demander le largage d'un véhicule flambant neuf à l'emplacement où vous vous trouvez. Ca démarre petit avec une moto un peu pourrie, mais après quelques missions vous pourrez déjà prétendre à la livraison, en quantité illimitée, d'un genre de Hummer qui facilite grandement les choses (un peu trop peut-être, on finit par ne presque plus conduire que ça tant les voitures que l'on peut dérober à la population locale lui sont inférieure en rapidité, maniabilité et résistance). Plus tard encore vous aurez accès à un bateau à faire pâlir d'envie Hulk Hogan lui-même, et quelques autres bricoles pas dégueulasses. Enfin, que ce soit à pied où vous pourrez moissonner des escouades entières de soldats avec vos armes automatiques, vos grenades et vos bombes, ou en char d'assaut surpuissant à abattre des hélicos et pilonner des colonnes de blindés ennemis, le jeu vous offre une puissance de feu qui permet là aussi à ceux qui s'amusent facilement d'un beau feu d'artifice de tout faire péter à tout bout de champ juste pour le plaisir.

Alors je le répète, à côté de ça il y a l'IA vraiment ridicule, qui ne sait pas piloter ses véhicules (on voit des hélicos se crasher tout seuls, des bagnoles partir dans tous les sens ou se jeter dans le vide) et qui même à pied à du mal à comprendre un concept aussi simple que "si un agent de la CIA est en train de me cribler de balles, je devrais peut-être pas rester attendre sans bouger qu'il ait fini". Il y a les missions, mal conçues et/ou monotones. Et il y a la laideur générale de l'ensemble, les développeurs ayant renoncé à sacrifier un peu de la superficie du jeu, la qualité graphique en a largement pâti et on se croirait presque face à un titre PS1.

Au final, les nombreux défauts en font un jeu qu'il est difficile de qualifier d'excellent titre à posséder à tout prix, d'autant qu'il n'a pas vraiment une durée de vie impressionnante. Cela étant dit, maintenant qu'il est en gamme budget à 15 € Just Cause permettra aux joueurs pas trop snobs de s'éclater comme un gosse quelques heures à faire des cascades plus spectaculaires que James Bond et à tout exploser dans tout les sens.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Shane Fenton 07/04/2008 15:30

"puisqu'il m'a été offert par mon sympathique beau-frère à l'occasion d'un anniversaire"Il est radin, ton beauf' ! Moi, ma famille, je la mets vraiment à contribution : par exemple, à Noël, j'ai parlé en douce de "Guitar Hero 3" à mon frère, en lui expliquant que je voulais absolument me l'offrir, mais bon, je me demande si je vais pouvoir parce que je suis un peu à sec à cause du travail, tu vois... Résultat : il me l'offre. Ensuite, je vais voir ma mère qui tient vraiment à m'offrir quelque chose, et je me dis que justement, je voulais absolument prendre le coffret "Heroes of Might and Magic : Complete Edition". Du coup, elle me l'offre. En tout, ça fait 180 euros d'économies.Sinon, pour en revenir à Just Cause (que tu as magnifiquement bien testé), je l'ai eu gratis, mais ça, c'était grâce au système d'échange de Mega Games.

Toxic 07/04/2008 16:27



Hé hé, ouais j'avoue avec une certaine honte que pour la boîte Heroes of Might & Magic j'ai fait le coup à ma petite soeur... "Oh dommage que j'ai vraiment pas 80 € à dépenser là-dedans en ce
moment parce qu'elle a l'air vraiment géniale cette édition collector, comment ça craint d'être pauvre, ah vraiment j'aurais tellement aimé l'avoir, mais le temps que j'ai à nouveau des sous de
côté, c'est fini, y en aura plus, quel dommage" (ouais j'y ai mis le paquet) et hop quelques semaines plus tard, Noël, magie, une belle boîte blanche et or dans mes petits souliers !



romain 23/03/2008 10:58

je vais voir ou je peux le trouver(j'ai ma petit idée) sinon si je le trouve pas il reste plus que le téléchargement-_-"

romain 21/03/2008 18:46

salut,ca fais un petit tant que je suis sur la communauté"culture jeux vidéo" est je regarder les article jusqu'à je trouve le tien sur jus cause est je voudrais si il vaut la peine d'être acheter ou télécharger(enfin c'est le meme^^) aussi je t'es mis dans mes lien ;) aussi merci de me répondre pour just cause est bonne vacance de pâque .

a+

Toxic 21/03/2008 20:23



Eh bien, je ne vais pas t'encourager à le télécharger, mais pour ce qui est de l'acheter, si tu le trouves pour pas cher oui il vaut la peine.



PeLOmaR|gni? 16/03/2008 16:08

Ce qui importe au départ c'est d'avoir une bonne base d'article pour que le blog ne fasse pas vide.

Après tu peut te permettre des MAJ plus espacés, regarde moi là j'étais en forme mais sinon c'est un article par mois en moyenne :feignasse:

PeLOmaR|gni? 16/03/2008 12:06

Un article vachement bien écrit, des screenshots et une mise en page propre et aéré...

Mais que demande le peuple ?

Toxic 16/03/2008 15:10

Ouah merci !Ben, pour le 30ème article du blog je voulais marquer le coup alors j'ai fait péter les screenshots, même si j'avoue que je les ai tous "pompés comme une grosse pute" (© toi) sur un site que je ne nommerai pas.Je vais essayer de maintenir le niveau pour la suite, mais j'ai peur que la fréquence de publication commence à chuter dans la semaine qui vient, j'ai pas un stock illimité de jeux à tester, et même plus les moyens d'acheter de nouveaux jeux de daube à 2 €...