Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Cheap Games, le blog des joueurs radins
  • Cheap Games, le blog des joueurs radins
  • : Bonnes affaires, arnaques à éviter, ici on teste les jeux en solde (budget maximum : 30 €) et depuis peu, les DVDs aussi !
  • Contact

Recherche

9 mars 2008 7 09 /03 /mars /2008 11:15
undefinedParce que parfois entre deux tests de trucs moisis ça fait du bien de parler d'un jeu qu'on aime, aujourd'hui je me risque à traiter d'un jeu qui risque d'intéresser encore moins de monde que d'habitude : Total Extreme Wrestling 2007, disponible en téléchargement sur internet au prix de 34,95 dollars, soit un peu plus de 20 euros, et que vous pouvez acheter sur le site de son développeur, Grey Dog Software.

TEW
est le bébé d'Adam Ryland, jeune programmeur qui s'est fait connaître de la communauté des fans de catch sur internet en distribuant une série d'excellents freewares de gestion, dont le dernier en date, Extreme Warfare Revenge 4.2, est encore  très populaire aujourd'hui bientôt 8 ans après sa sortie. Face à ce succès, il s'est décidé à faire du jeu son métier pour gagner des sous avec, et a commencé par lancer l'ultra-pointu Total Extreme Warfare 2004 avant de changer de titre et d'éditeur pour les épisodes suivants, dont cette version 2007 dont je vous parle aujourd'hui.

C'est donc un jeu de gestion de fédération de catch qui proposera à ceux qui s'intéressent aux coulisses de cette discipline de se mettre dans la peau d'un petit Vince McMahon en herbe. En début de partie, vous choisissez pour quelle compagnie vous voulez travailler, parmi un assez large choix de fédérations masculines, féminines, mixtes, américaines, japonaises, européennes, et ensuite, à vous de la faire fonctionner. Vous embauchez et virez les catcheurs, vous écrivez les scénarios, vous organisez les spectacles, vous décidez des matchs... Tout en respectant les directives du propriétaire, vous aurez vraiment un contrôle quasi-total sur tout ce qui se fera dans votre promotion, qui gagne, qui perd, qui devient champion, qui joue quel personnage, qui sera le rival de qui... Alors clairement, si le catch n'est pas votre tasse de thé, ou si vous aimez regarder des matchs mais que tout ce qui se passe "hors antenne" n'a aucun intérêt pour vous, n'essayez même pas de vous lancez dedans, TEW étant à la série des Smackdown vs Raw ce que Football Manager est à PES. Ici, on ne castagne pas, on jongle avec les données pour organiser les meilleurs shows possibles et contenter au mieux son patron et son personnel, mais sans jamais voir un match ni pratiquer un "coup d'atémi directement aux carotides" comme aimait à le dire Raymond Rougeau.

Visuellement très austère, avec ses tableaux de statistiques et ses comptes-rendus 100% texte, le jeu a également le défaut de fonctionner sur une base de données entièrement fictive... Le monde du catch étant en effet constitué d'une myriade de promotions indépendantes les unes les autres, non-régies par une autorité supérieure au niveau national ou mondial comme peuvent l'être le foot ou le basket, Grey Dog Software n'allait pas s'amuser à acheter séparément des licences à tout le monde, d'autant que c'est un petit éditeur indépendant et que les licences officielles coûtent cher. La version de TEW 2007 disponible à la vente ne vous proposera donc pas de diriger la WWE pour réaliser votre vieux rêve de faire perdre John Cena contre Barry Horowitz à WrestleMania, ni même de prendre les rênes de Ring of Honor pour faire genre "Moi j'aime le catch indépendant et la lutte pure, pas ces conneries de Sports Entertainment". Ici on joue avec le "Cornellverse", un univers créé de toutes pièces par Adam Ryland, avec des fédérations et des catcheurs imaginaires. Alors certes c'est du beau boulot, le Cornellverse est réaliste, cohérent, amusant, mais jouer avec est forcément très déroutant, et obligera à étudier longuement toutes les statistiques de tout son effectif avant de pouvoir obtenir des résultats à peu près corrects. Le jeu prend en effet en compte des dizaines de paramètres pour déterminer la qualité des matchs et la popularité des shows ; si vous mettez face à face deux lutteurs aux styles très différents, ou si votre "Main Event" de la soirée met en vedette des types auquel votre public ne s'intéresse pas particulièrement, vous risquez le fiasco.

Heureusement, des amateurs proposent des bases de données à télécharger pour remplacer le Cornellverse par les fédérations et catcheurs du monde réel, la plus complète et réussie étant sans doute la T-Zone, encore qu'elle ne soit plus du tout à jour, et très perfectible, mais avec sa soixantaine de fédérations différentes et près de 4.000 catcheurs, managers, arbitres et autres, on ne peut que saluer le boulot de ses auteurs. Le jeu propose de plus un éditeur à la fois hyper simple et hyper complet qui vous permet de modifier à peu près tout ce que vous voulez : catcheurs, "gimmicks", type de matchs, salles de spectacle, vous pouvez créer ou bidouiller tout ce que vous voulez pour donner votre touche personnelle au jeu. Ca permet au passage de constater la tétrachiée de paramètres qui entrent en ligne de compte dans le fonctionnement du jeu... En dehors des nombreuses stats simulant l'habileté des uns et des autres sur le ring, on trouve également une quantité impressionnantes de données à gérer. Machin consomme-t-il des stéroïdes ? Est-il meilleur dans un rôle de gentil ou méchant ? Dans un rôle comique ou réaliste ? Fait-il sagement ce qu'on lui demande ou est-il du genre à râler quand il n'a pas le beau rôle ? Quelle langue parle-t-il ? Acceptera-t-il une tournée au Japon, en Europe ? Son équipe avec Truc est-elle débutante ou expérimentée ? S'entend-il bien avec tel ou telle autre ? Le public de telle fédération s'attend-il à voir du catch technique, des matchs hardcore ultraviolents, des jolies filles ? Un maximum de matchs, ou beaucoup de temps laissé aux "storylines" (les scénarii de rivalités et vengeances qui font le sel de la WWE par exemple) ?

Avec la T-Zone, les choses deviennent un peu plus abordables, sans être trop faciles pour autant. Il faudra garder un oeil sur les stats pour ne pas faire n'importe quoi. Malgré quelques défauts, dont certains irritants (comme la popularité de votre fédération qui peut chuter de façon totalement improbable après un seul show raté et avant même sa diffusion télé), TEW est une simulation très riche et réaliste qui devrait combler les amateurs de gestion pointue, à condition une fois de plus qu'ils soient fans de catch.

Concrètement, le jeu se déroule au tour par tour, chaque tour durant une journée. Les jours où vous n'avez pas de spectacle programmé, vous pouvez toujours négocier des contrats, étudier votre effectif en détail, contacter d'éventuels futurs employés ou employeurs, discuter avec vos "road agents" (ceux qui aident à planifier les matchs), mais le "plat de résistance" du jeu c'est bien sûr l'organisation des shows, que ce soit un petit gala local, un enregistrement d'émission télé, ou un bon gros "Pay-Per-View". Vous avez une durée déterminée à remplir absolument, à vous de choisir qui va affronter qui, qui va être interviewé, qui fera un concours de maillots de bain, qui va dire aux enfants "Ne faites pas ça chez vous ni à l'école" et toutes ces choses magnifiques que vous pouvez voir tous les samedis soirs sur NT1. Tout ça se fait à coups de clics sur des noms, de choix dans des menus déroulants, rien de trop glamour il faut avouer, et prend pas mal de temps si on veut être sûr de réussir son coup. Pour un match par exemple, outre le type de match (normal, hardcore, en cage, à échelle, à 2, à 4, à 6, à 30, deathmatch avec punaises, barbelés et explosifs, le choix est vaste) et le nombre de participants, il faudra aussi choisir le gagnant, la façon dont il obtient sa victoire (compte de 3, soumission, disqualification, tricherie, intervention du manager...), si les participants peuvent laisser libre cours à l'improvisation ou au contraire si tous les mouvements du match doivent être soigneusement planifiés, si le gagnant doit vraiment écraser l'adversaire ou si le combat doit être égal... Et ça, c'est juste les matchs, autrement dit seulement la moitié (en gros) de votre temps d'antenne si vous dirigez une promotion de type "sport-spectacle grand public" ; pour le reste, il faudra remplir avec des segments faisant progresser vos "storylines" ou permettant aux catcheurs peu doués sur le ring de gagner quand même les faveurs du publics grâce à des séquences mettant en valeur leurs autres qualités. Là encore, le succès laisse peu de place au hasard.

Bref, je ne vais pas tout vous détailler, mais comme je l'ai déjà dit, c'est du jeu bien HARDCORE, pas le petit shareware dans lequel on se lance 5 minutes pour se décontracter, il faut vraiment être branché à fond à la fois catch et gestion pour apprécier. Je vous sugérerais d'ailleurs de tenter d'abord la démo du jeu avant de lâcher vos 22 euros dans la version complète, histoire d'être sûr de savoir où vous mettez les pieds. Vous pouvez même démarrer plus en douceur en tentant d'abord de récupérer gratuitement EWR 4.2, au gameplay un peu moins touffu et donc un peu plus simple d'accès tout en restant de la bonne grosse simulation aussi riche qu'austère. Mais pour ceux que ce genre de jeu attire, et qui n'ont pas la patience d'attendre la version 2008 qui devrait être disponible cet été (et qui au vu des nouveautés annoncées, ressemble vraiment de plus en plus à LA simulation de gestion de catch ultime, à vrai dire), au-delà de ces écrans gris moches il y a vraiment un gameplay suffisamment profond et bien foutu pour passer des heures et des heures sur ce Total Extreme Wrestling 2007.

Partager cet article

Repost 0
Published by Toxic - dans Test (PC)
commenter cet article

commentaires

PeLOmaR|gni? 09/03/2008 13:06

Pour parler franchement, je sais pas du tout comment ca marche avec over-blog. Moi je m'étais inscrit sur feedburner.com, ils te filent un code à mettre dans la page qui permet aux lecteurs de s'inscrire.
C'est simple à faire sur blogspot, mais avec over-blog j'en sais rien. M'enfin,ca doit pas être trop dur non plus.

PeLOmaR|gni? 09/03/2008 11:50

Bonjour jeune homme,
désolé de faire un commentaire sans aucun rapport avec le sujet, mais ca serait pas possible que tu fasse un flux rss ? Parce que je viens de retomber dessus par hasard (en fait non, t'as juste mit le lien comme un gros chacal sur cplus) et j'avais que t'avais fait vachement de mise à jour.

Sinon le blog était déjà bien à la base, ca devient carrément génial avec du contenu xD
note : quelques screenshots dans les articles ne serait pas de trop

Continue ma poule, je te soutiens a donf !

Toxic 09/03/2008 12:41

Ouuuais un fan !J'ai essayé d'améliorer le rythme de publication, on verra si j'arrive à tenir sur la durée...Pour le flux RSS, euh, comment demander ça sans avoir l'air d'un gros n00bz0r du Web 2.0 multimédia du futur ? Je sais pas du tout comment ça marche... Faut juste ajouter le module "syndication" et c'est automatique ou y a autre chose à faire ?