Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Cheap Games, le blog des joueurs radins
  • Cheap Games, le blog des joueurs radins
  • : Bonnes affaires, arnaques à éviter, ici on teste les jeux en solde (budget maximum : 30 €) et depuis peu, les DVDs aussi !
  • Contact

Recherche

3 mars 2008 1 03 /03 /mars /2008 11:48

Voilà, c'est la fin tant attendue de ce classement qui vous a évidemment tenus en haleine tout au long du weekend.

Et notre grand gagnant est...


#1 Shadow of the Colossus (PS2) dans un Top 10 des meilleurs jeux dont vous n'avez sûrement jamais entendu parler

Une variante assez courante et légèrement moins débile et prétentieuse de l'intitulé est le Top 10 des jeux auxquels vous n'avez sûrement jamais joué, tandis qu'une autre variante tout aussi débile est le Top 10 des jeux les plus sous-estimés. Dans tous les cas, l'auteur essaie de vous faire comprendre que lui, il connaît bien un super jeu parce qu'il sait débusquer les perles rares hors des sentiers battus, et que vous, vous avez été trop cons pour remarquer son existence, mais qu'il vous pardonne parce que c'est vrai que personne n'en a vraiment parlé avant eux.

Alors bien sûr, il est vrai que parfois, certains bons jeux sont malheureusement de gros échecs commerciaux par la faute-à-pas-de-chance (ou dans le cas de Beyond Good & Evil par la faute d'un éditeur pas bien finaud qui sort simultanément tous ses gros titres en espérant que les joueurs aient 240 euros à dépenser d'un coup en jeux vidéos) mais on ne peut pas vraiment dire que le Shadow of the Colossus de Sony soit un petit titre méconnu qui n'a pas eu la chance qu'il méritait. Toute la presse a commencé à se pignoler dessus dès l'annonce de son développement, puis à sa sortie c'était à celui qui serait le plus dithyrambique dans son test, plus aucun mot n'était assez fort pour faire le panégyrique (à ce propos, ne manquez pas mon prochain livre, Mes méthodes pour se débarrasser avec classe du Y au Scrabble) de son concepteur Fumi(s)to Ueda, qui eut l'idée géniale de pomper Zelda et de le vider de tout à l'exception de ses balades à cheval et des pénibles combats contre les boss qui requièrent tous une technique bien particulière, unique et ultra-répétitive, pour être vaincus. Même l'article
Wikipédia sur le jeu est à peu près aussi long que celui sur la physique quantique. Une célèbre enseigne parisienne que nous ne nommerons pas pour ne pas faire de pub mais qui rime avec "Fnac des Halles" avait même le jeu en présentation sur un mur entier à l'entrée du magasin lorsqu'il est sorti. Sur tous les forums de jeux où l'on parle des titres "indispensables" de la PS2, SotC figure en bonne place (d'ailleurs aux côtés de quelques autres habitués du classement des "jeux malheureusement sous-estimés" et autres "chef d'oeuvres auxquels vous n'avez pas joué" que j'aurais pu choisir à la place en pôle position de ce top, comme Ico ou Psychonauts). Deux guignols sur GameFAQs proposent même une analyse détaillée de 20 pages qui explique en profondeur toutes les implications métaphysiques du scénario (cousu de fil blanc) du jeu. Bref il n'y a vraiment pas de quoi se conforter encore dans l'illusion que c'est un joyau oublié dont l'existence n'est connue que de l'élite des avant-gardistes et qui n'a pas eu la couverture médiatique qu'il méritait. D'autant moins que le jeu est quand même franchement moyen à la base (malgré un concept excellent certes).



Voilà, bon, ben j'espère que ça vous a plu. Sinon, rassurez-vous, c'est normalement pas le genre de chose appelée à devenir une rubrique régulière ici, juste un bouche-trou pour garder le rythme en attendant les prochains tests.

Partager cet article

Repost 0

commentaires