Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Cheap Games, le blog des joueurs radins
  • Cheap Games, le blog des joueurs radins
  • : Bonnes affaires, arnaques à éviter, ici on teste les jeux en solde (budget maximum : 30 €) et depuis peu, les DVDs aussi !
  • Contact

Recherche

8 mars 2008 6 08 /03 /mars /2008 10:36
Je crois qu'on en arrive à un point où à peu près toute activité imaginable a été adaptée en simulation vidéoludique. Y a des "tycoons" même pour des métiers qu'on imagine assez peu palpitants dans la vraie vie, comme directeur de prison ou chef d'entreprise de transport de frêt. Même des activités dont on ne soupçonnait pas vraiment l'existence, comme paparazzi pour un magazine pour robots homos, ou patron d'une chaîne de fast-food tenus par des putes, ont un jeu dédié. Même des sports obscurs comme le curling ou le lacrosse. Vous aimez tripoter des fillettes ? Il y a un jeu pour vous (et quelques années de prison aussi, si la police et la justice font leur boulot). Votre truc, c'est plutôt le viol ? Oui, oui, il y a un jeu pour vous aussi.

Enfin, tout ça pour vous dire que du coup, je ne sais pas vraiment pourquoi j'ai été étonné de l'existence de ce jeu de corrida lorsque je l'ai trouvé par hasard dans mes habituels bacs de soldes. Après tout, une simulation tauromachique n'est pas plus absurde ou invraisemblable qu'un jeu de mini-golf à la gloire d'Eugene "le père de Jim dans American Pie" Levy. Si, si, ça existe.

A l'époque néanmoins, cette bizarrerie a titillé ma curiosité au point que j'ai lâché les 2 euros règlementaires pour voir ce que ça pouvait donner. Pourtant, je ne suis pas fan de corrida. Non que je sois de ceux qui veulent carrément l'interdire, dans la mesure où je ne pense pas que le fait de finir en steaks améliorera grandement le sort des bestiaux qui pour l'instant finissent dans l'arène. Après tout, quitte à mourir jeune, autant grandir à l'air libre, garder ses roupettes, tirer son coup de temps en temps et garder une petite chance de punir le bourreau avant de conclure sa brève existence, plutôt que de vivre dans un hangar avant d'être charcuté dans un abattoir. Mais enfin bon, donc, la corrida n'est pas un spectacle qui m'intéresse particulièrement. Néanmoins, les jeux vidéos un peu hors normes, eux,  m'intéressent, donc, j'ai testé celui-ci.

Le didacticiel n'est malheureusement pas très engageant : buggé, il ne propose en outre que de regarder sans participer, à l'instar des didacticiels pourris des jeux EA Sports. Pas facile d'apprendre la grande quantité de "passes" proposées par le jeu quand il faut se contenter de regarder le gus en collant s'agiter à l'écran tandis que s'affiche une liste de trucs du genre "triple-lutz piqué/développé-couché = haut, bas, C, $, droite+F8, Espace". Il devrait y avoir une règle affichée en gros dans tous les studios de développement du monde, "si vous faites un didacticiel, le joueur doit pouvoir tester immédiatement ce que vous lui apprenez, sinon ça sert à rien, autant lire le manuel".

Bref, lassé de ne rien pouvoir faire face à ce ballet de vilaine 3D et d'expressions incompréhensibles rythmé par une voix morne et mal synchronisée, j'ai décidé de me lancer dans le jeu sans plus de préparation...

On peut créer son propre toréro mais hélas la customisation de l'avatar est très peu poussée. Ce qui est d'autant plus étonnant quand on voit que l'on peut en revanche personnaliser à fond le taureau que l'on va affronter, depuis son poids et sa couleur jusqu'à la taille, la forme et l'inclinaison de ses cornes. Une fois passée cette étape, la corrida démarre... et malheureusement, on constate assez vite qu'à défaut d'interdire la tauromachie, on aurait au moins pu interdire ce jeu histoire d'épargner des traumatismes aux joueurs sensibles.

Non pas que Torero soit particulièrement barbare, sanglant, brutal, mais en revanche, il est particulièrement nul. Et c'est d'autant plus triste que les mecs qui ont bossé dessus ont apparemment essayé de bien faire : le jeu respecte les différentes étapes de la corrida (et vous propose d'incarner tour à tour différents membres de l'équipe d'équarrissage), il y a plein de mouvements disponibles, pas mal de modes de jeu... Mais voilà, c'est absolument injouable et ça n'a aucun intérêt. Le torero se déplace trop lentement (sa démarche ridicule a au moins le mérite de faire marrer, mais pas longtemps), le taureau trop vite, les commandes trop compliquées répondent à peine, et on se fait donc lamentablement exploser la tronche par le furieux bovidé chaque fois qu'il bouge, sans presque jamais réussir à esquiver ou à placer le moindre de ces élégants "pas de danse avec mouchoir géant" qui font la joie des aficionados. Alors bien sûr on saluera la résistance exceptionnelle du personnage principal, qui peut encaisser un nombre impressionnant de charges surpuissantes en pleine gueule avant que sa barre de vie ne tombe à zéro, mais disons que "est-ce que je vais survivre assez longtemps pour voir la phase suivante, celle où c'est le cheval en armure qui se fait défoncer par le taureau ?" ne fait pas vraiment un jeu bien passionnant.

Au final, malgré son originalité, Torero reste un jeu complètement raté et inintéressant, que même les fans d'abattage public de bétail devraient éviter à tout prix.

Partager cet article

Repost 0
Published by Toxic - dans Test (PC)
commenter cet article

commentaires

PeLOmaR|gni? 09/03/2008 13:09

Même en Espagne, je pense qu'il y a un décalage entre le public de la corrida (plutôt vieux et campagnard) et le public jeux vidéo (l'inverse)

Enfin bon, comme le jeu s'est pris un bide ca règle la question

PeLOmaR|gni? 09/03/2008 11:40

N'empêche le principe est vraiment trop drôle, un jeu de corrida :)
Les types ont pas du faire d'étude de marché avant de lancer leur bouzin

Toxic 09/03/2008 12:13

Je précise quand même que le jeu a été fait par des espagnols, donc à l'origine y avait sans doute un certain potentiel commercial dans leur pays, si le jeu avait pas été complètement minable. Là où c'est plus étonnant, c'est que Ubi Soft l'ait distribué en France...

PeLOmaR|gni? 09/03/2008 11:37

Yo,
j'ai pas très bien compris : c'est un jeu de gestion, ou on fait juste mumuse dans l'arène ?

Toxic 09/03/2008 12:10

Ah je me suis sans doute mal exprimé en rédigeant le test, ça c'est pas du tout un jeu de gestion, disons plutôt une simulation sportive... Il y a un mode "carrière" mais pas vraiment quoi que ce soit à gérer, on enchaîne juste les corridas, dans la peau du torero.