Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Cheap Games, le blog des joueurs radins
  • Cheap Games, le blog des joueurs radins
  • : Bonnes affaires, arnaques à éviter, ici on teste les jeux en solde (budget maximum : 30 €) et depuis peu, les DVDs aussi !
  • Contact

Recherche

17 février 2008 7 17 /02 /février /2008 13:11
undefinedVous avez déjà mangé un pizz-wich ? A la baraque à sandwichs de la fac que je fréquentais, ils se sont mis un beau jour à vendre ça, c'était un sandwich à la pizza. La première fois que j'ai vu ça, j'ai trouvé ça marrant et intriguant comme idée : mixer deux bons trucs comme la pizza et le sandwich, c'était un coup de génie, et c'est vrai que quand j'en ai mangé, j'ai aimé. Les deux premières fois. Parce qu'à la troisième, passé le côté "nouveau et original" j'ai commencé à me dire que finalement, manger séparément un sandwich et une pizza restait plus intéressant que ce mix bâtard.

Si je vous parle de ça, ce n'est pas simplement dans l'espoir que certains anciens de Paris 8 se souviendront avec émotion de cette baraque à sandwichs où les vendeurs beuglaient "et une pizza au cochon pour le monsieur !" chaque fois que tu commandais du jambon pour foutre la honte aux chiens d'infidèles mangeurs de porc, c'est parce que des idées comme le pizz-wich, on en trouve aussi dans le monde du jeu. Ainsi, l'idée de mixer du STR sauce historique à la Age of Empires avec le fait de pouvoir diriger un peuple depuis l'Antiquité jusqu'à l'ère moderne façon Civilization plutôt que de se cantonner à une seule période, voilà un concept pizzwich prisé par un certain nombre de joueurs et de créateurs de jeux, suffisamment pour assurer l'existence de 3 épisodes d'Empire Earth, et du titre qui nous intéresse aujourd'hui, Rise of Nations.

Rise of Nations donc est un jeu de stratégie en temps réel qui vous propose de prendre en main la destinée d'une peuplade, à choisir parmi 26 dans cette édition Gold (on retrouve des grands classiques des jeux de ce genre comme les Romains, Britanniques ou Perses, assortis de quelques nations plus "exotiques" comme les Bantous ou les Lakotas), des origines à nos jours. On démarre avec une place de village, une bibliothèque, quelques fermes et fermiers, et un éclaireur, et vogue la galère. Les habitués du genre trouveront assez vite leurs marques : on produit du péon à la chaîne pour amasser des ressources et construire des bâtiments, et on utilise ceux-ci pour développer de nouvelles technologies et lever une armée qui assureront au plus rapide/plus malin/mieux organisé la suprématie sur les nations adverses. Comme d'habitude, la victoire peut s'obtenir de différentes façons, par exemple simplement en massacrant toute adversité, ou bien en bâtissant des Merveilles du Monde avant les autres (la production de chocolat orné d'animaux et accompagné d'une fiche technique sur le toucan de Madagascar représentant le pinnacle de la civilisation).

Le jeu propose toutefois quelques petites subtilités qui le distinguent d'un AoE : chaque nouvelle unité coûte un peu plus cher à produire que la précédente, chaque nouvelle ville doit être construite sur un territoire déjà sous votre influence (comme dans un Civilization, chaque ville a une "aura" et l'ensemble de ces auras réunies délimite les frontières de votre "pays"), les ressources peuvent être exploitées en continu sans jamais s'épuiser, de nouvelles ressources (charbon, pétrole) apparaissent en cours de partie... Rien de réellement révolutionnaire malgré tout. Cela étant dit, comme c'est plutôt bien fait, ça fonctionne, et les premières parties, on est facilement enthousiasmé à condition d'aimer le genre : la côté rigolo des chevaliers métamorphosés en tanks ou la satisfaction d'écraser l'ennemi sous une pluie de bombes atomiques alors que quelques "âges" plus tôt, ses archers nous cassaient les noix, ça donne une bonne première impression sur le jeu. Et tant qu'on parle de bombes atomiques, elles apportent une condition de défaite assez inédite par rapport à la concurrence : si trop d'engins nucléaires explosent sur la carte, c'est la fin pour tout le monde et la victoire pour personne.

Hélas, comme pour le pizzwich, Rise of Nations se révèle, à moyen terme, très décevant, son concept de base faisant finalement sa faiblesse, et amenant le joueur à se réorienter vers d'autres titres peut-être moins ambitieux, mais plus réussis.

Une des caractéristiques qui fait qu'on va apprécier un jeu de stratégie plutôt qu'un autre, c'est la présence de factions bien différentes, à la personnalité bien marquée. C'est complètement raté ici : les avantages propres à chaque nation sont quasiment imperceptibles, et les unités uniques sont liées à certains "âges" technologiques et disparaissent avec le progrès, ce qui fait que tout le monde finit par se battre avec exactement les mêmes soldats, tanks et avions, ce qui est peut-être réaliste, mais pas très amusant. Du coup les parties se ressemblent, un rush jusqu'à l'ère moderne où les Russes comme les Sioux se mettront sur la tronche avec les mêmes bombardiers furtifs et les mêmes fantassins à lance-flammes, produits instantanément ce qui éclipse complètement la stratégie au profit du clic frénétique. Et on finit par gagner systématiquement grâce à la construction de Merveilles tant celle-ci semble facile par rapport aux AoE ou aux Civilization dont Rise of Nations ne parvient décidément jamais à éclipser l'ombre.

Le jeu a ses fans, personnellement j'ai vraiment du mal à le conseiller tant il m'a vite lassé. A moins d'être tellement séduit par son concept pizzwich que vous vouliez à tout prix l'essayer (et je signale au passage qu'il devient assez difficile à trouver en magasin, il faudra acheter sur le net), vous pouvez vous orienter sans regret vers d'autres jeux de stratégie plus riches.

Partager cet article

Repost 0
Published by Toxic - dans Test (PC)
commenter cet article

commentaires

PeLOmaR 20/02/2008 15:24

Ouais, c'est ce que je m'étais dit a l'époque, le concept est sympa mais il a un peu trop le cul coincé entre deux chaises.

Sinon, le concept du blog est vraiment bien (en plus t'écris bien), dommage qu'il n'y ait pas des MAJ plus régulières

Toxic 20/02/2008 21:03

Merci beaucoup ! Je suis doublement content de ton commentaire parce que je ne retrouvais plus ton site "PC Pizza" et que je voulais mettre un lien vers ton dossier sur les jeux "budget". Voilà, du coup, c'est fait maintenant !Pour les mises à jour plus fréquentes, moi-même j'aimerais bien, mais c'est tributaire du temps que j'ai pour jouer et pour écrire, hélas souvent très réduit...